Accueil Société Faits Divers (03 Photos) Un homme tue ses trois enfants : Les images sont...

(03 Photos) Un homme tue ses trois enfants : Les images sont choquantes, deux corps sur des lits !

-

Suisse d’origine camerounaise, Steve Michel Setané a avoué avoir assassiné ses trois enfants. La scène s’est produite au quartier Kodengui à Yaoundé.
Les images sont choquantes. Deux corps sur des lits. Un autre dans un berceau. La forte odeur nauséabonde témoigne de l’état de putréfaction des corps. C’est au soir du mercredi 1er novembre 2017 que les corps des trois enfants du nommé Steve Michel Setané sont découverts dans leur résidence au quartier Kodengui. Ils étaient âgés de 13 ans, 6 ans et 3 ans. Ils vivaient avec leur père. Dans son récit, notre confrère Achille Zam raconte sur les ondes de la Crtv que le présumé assassin est revenu au Cameroun après avoir vécu une vingtaine d’années en Suisse, «son épouse serait retournée en Suisse parachever le déménagement de la famille.» Vendredi dernier, Steve Michel Setané demande à la ménagère de prendre des vacances. Pour ne pas éveiller de soupçon, il fait croire à la ménagère qu’il va en voyage à Douala avec ses enfants.

«Jusqu’à mardi, indique notre confrère, la barrière de la concession est restée fermée. Hier mercredi, le présumé assassin des trois enfants est sorti de chez lui en matinée», l’air de rien. Le jeune homme de 28 ans est allé avouer son crime crapuleux à l’Ambassade de Suisse à Yaoundé. L’ambassade a à son tour alerté les forces de l’ordre. Dans la soirée de mercredi, les voisins sont surpris de la descente de la police au domicile de leur voisin. Les policiers vont trouver les corps des enfants en état de décomposition. Les sources informent que les enfants ont d’abord été étranglés avant d’être poignardés à l’aide de couteau de cuisine. Pour l’heure, le mobile de cet infanticide reste un mystère. Le présumé coupable est gardé à vue à la Division régionale de la police judiciaire du Centre.

D.N.

Cameroun: Triple infanticide à Yaoundé, il tue ses trois enfants et se refugie dans une ambassade

homme a tué ses trois enfants mardi dernier à kondengui, un quartier populaire du 4e arrondissement de Yaoundé. Après avoir vécu 20 ans en Suisse, l’homme venait de regagner le Cameroun. Son épouse avait quitté le pays pour préparer le déménagement de toute la famille.
Vendredi dernier, l’homme a donné congé à sa ménagère. Mardi, il a froidement tué ses trois enfants respectivement âgés de 13, 6 et 3 ans. Il a étranglé ses enfants, avant de les poignarder.Le bourreau, s’est rendu lui-même à la représentation de Suisse au Cameroun.Les responsables de l’ambassade l’ont confié aux autorités camerounaises.Mardi en sortant, l’homme avait salué ses voisins comme si tout était normal.Ses voisins ont été surpris de voir la police à son domicile en début de soirée.La police judiciaire qui a effectué une descente sous la supervision du procureur et qui découvert les corps en décomposition, a ouvert une enquête.

Cameroun: après avoir tué ses trois enfants, il se réfugie à l’ambassade suisse

MACABRE – Un drame macabre a éclaté vendredi dans la presse camerounaise. Après avoir vécu en Suisse pendant 20 ans, une famille binationale a déménagé dans son pays d’origine. Mercredi, le père s’est rendu à l’ambassade suisse de Yaoundé pour y avouer le meurtre de ses trois enfants.Après 20 ans de vie en Suisse, un couple a décidé de s’installer au Cameroun avec ses trois enfants.Vendredi passé, alors que la mère était en Suisse pour terminer le déménagement, le père a congédié la femme de ménage. C’est ce jour-là que l’homme aurait étranglé et poignardé ses trois enfants, de 3, 6 et 13 ans, rapporte le média Le journal du Cameroun.Ce n’est que mercredi 1er novembre que le père infanticide se rend à l’ambassade suisse de la ville de Yaoundé, où il avoue le meurtre. La police retrouve alors les trois corps en décomposition.Une enquête a été ouverte pour comprendre les motifs des meurtres. Le DFAE a précisé que le père avait la double nationalité camerounaise et suisse, tandis que les enfants étaient tous trois de nationalité suisse.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Must Read