( 15 Photos ) Khadim Ndiaye, Conté Par Ses Proches : « Un Homme Pieux, Fervent Talibé Mouride.. »

0
44

Khadim Ndiaye, Conté Par Ses Proches : « Un Homme Pieux, Fervent Talibé Mouride.. »

Khadim Ndiaye n’est plus. C’est à l’Hôpital Général de Grand-Yoff, ce mercredi, qu’il a finalement succombé à ses brûlures au troisième degré. Marié depuis 2013 et père d’un enfant, c’est son épouse Aida Mbacké, dite Aicha Moukaboro, qui est désignée comme la principale suspecte.

En état de grossesse très avancé, elle aurait aspergé son mari d’un liquide inflammable avant de mettre le feu dans la chambre, qu’elle a ensuite fermé à clé. Le triste évènement s’est passé aux Maristes, près de l’Ecole japonaise, où une équipe d’Emedia.sn s’est rendue.

Selon des témoignages recueillis auprès des voisins, rien ne pouvait présager d’un tel drame au sein d’un couple plutôt comme les autres. A telle enseigne qu’il est difficile d’expliquer le réel mobile du drame.

Si certains avancent la thèse selon laquelle Khadim Ndiaye avait acheté une voiture et, en annonçant la nouvelle à sa dame lui aurait dit qu’il avait une nouvelle épouse, une autre version se susurre, faisant étant du fait qu’il aurait bien convolé en secondes noces avec une autre femme et la voiture ne serait en réalité qu’une sorte de « cadeau » (takku dën). A l’heure actuelle, il faut savoir qu’il y a beaucoup de spéculations et il n’y a que les éléments de l’enquête qui peuvent réellement permettre d’en savoir davantage avec certitude.

A la maison mortuaire sise aux HLM, les témoignages sont également unanimes pour décrire « un homme affable et très pieux ». Jeune entrepreneur âgé de 37 ans, Khadim Ndiaye est connu pour être un fervent talibé mouride et disciple de son beau-père. Amateur de football, il est dépeint par ses voisins comme « une personne très correcte et toujours souriant ».

Toujours est-il qu’il est parti, laissant derrière lui un garçon et une fille, née la veille de son décès.

emedia.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here