Assane Diouf : un « otage » aux mains de l’Exécutif (Avocats)

0
75

Les avocats de Assane Diouf restent préoccupés par sa situation carcérale. Face à la presse, Me Ciré Clédor Ly et Me El Hadj Diouf ont dénoncé l’immixtion de l’Exécutif dans cette affaire qui retient leur client en prison depuis plus de six mois et considèrent Assane Diouf comme «un otage» de l’Etat.

«Rien ne justifie que le procureur de la République lui inflige une véritable peine et se comporte à lui tout seul comme un tribunal. Cela est inadmissible dans un Etat de droit», regrette Me Ciré Clédor Ly.

L’avocat a aussi déploré les agissements du procureur de la République dans ce dossier. «A la suite des propos tenus à l’endroit des personnes privées qui n’ont jamais porté plainte, ainsi qu’à l’occasion d’une garde à vue qui n’était pas opportune, et de propos vrais tenus sur la corruption qui entachait le noble corps de la police, le procureur de la République a abusivement qualifié les faits, en visant grossièrement le délit de diffusion de fausses nouvelles, rien que pour faire échec à toute possibilité de liberté provisoire».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here