Audio-Parrainage-Pape Alé Niang: « Est ce que les sages du Conseil constitutionnel vont accepter de jouer le jeu du pouvoir…? » Ecoutez

0
93

Dans sa chronique du 12 décembre 2018, Pape Alé Niang est revenu sur les incidents qui ont eu lieu devant le Conseil constitutionnel, dans la nuit du lundi 10 au mardi 11 décembre 2018. Un comportement de nos politiciens qu’il dénonce. Il est aussi revenu sur le parrainage, entre autres sujets de l’actualité. 

« C’est la première fois, au Sénégal, qu’une telle chose se passe…« , regrette le chroniquer qui impute la faute à Madame Aminata Touré qui « a voulu imposer sa liste préétablie… » Ce que Malick Gackou, candidat à la candidature n’a pas voulu entendre de cette oreille. Ce qui a valu son déplacement au Conseil constitutionnel pour dénoncer cet acte de l’envoyée spéciale du président Macky Sall, avant de déchirer cette liste. S’en est suivie une vive altercation obligeant les gendarmes à intervenir.

« Pourquoi cet empressement de BBY?« , s’interroge Pape Alé Niang, au moment où ils annoncent qu’il ont deux (2) millions de parrains. Une façon, selon lui, pour eux de justifier une (supposée) « victoire avec 54%, aujourd’hui même ils ont monté la barre avec 56% de prévision des votes… »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here