Point Sur – Ce qu’il faut savoir sur le zircon au Sénégal | Par Fary Ndao

0
288

Le journaliste Pape Alé Niang a parlé dans sa récente chronique de l’exploitation de zircon au Sénégal. En effet, depuis Mars 2014, ce métal est exploité au Sénégal sous le nom de projet Grande Côte Opération (GCO). Le zircon est un minéral utilisé dans la joaillerie ou l’industrie nucléaire. Il est contenu dans la bande de sables côtiers du Sénégal situé depuis Mboro vers Saint-Louis sur une longueur de 100 km. Ces sables contiennent également d’autres métaux comme le rutile ou l’ilménite, minéraux riches en titane et qui sont essentiellement utilisés dans l’industrie chimique (fabrication de colorants notamment). GCO est l’un des gisements de métaux lors les plus importants au monde.

Ces sables côtiers contenant le zircon, l’ilménite et le rutile sont exploités par l’entreprise Tizir qui est détenue à parts égales par le français Eramet et l’australien Mineral Deposits Limited (MDL), tous deux spécialistes mondiaux des métaux. L’Etat du Sénégal y détient une part de 10%, peut augmenter sa part pour lui ou les privés nationaux jusqu’à 25% (ce qui, à ma connaissance n’a toujours pas été fait). L’Etat percevra d’autres petites rentrées comme les redevances (5% de ce qui est produit) tirées de l’exploitation de ces métaux. La convention minière a été signée en 2004 par l’Etat, via le Ministre des Mines d’alors, Me Madické Niang. Cette convention est disponible sur le site du gouvernement sénégalais (https://www.gouv.sn/…/Convention_Miniere_Societe_Mineral_De…) de même que son avenant, signé en 2007, qui le complète et le précise(https://www.gouv.sn/…/AVENANT_No1_A_LA_CONVENTION_MINIERE.p…). Selon les termes de cette convention, GCO bénéficie d’une exonération totale d’impôt de 15 ans sur l’impôt sur les sociétés, la TVA etc.

La concession minière, celle qui donne l’autorisation d’exploitation sur 25 ans, a quant à elle été signée par décret en Novembre 2007 par le Président Abdoulaye Wade et son PM d’alors Cheikh Hadjibou Soumaré. Le décret est consultable ici (http://www.jo.gouv.sn/spip.php?article6497). Selon plusieurs témoignages des populations locales relevés dans des articles de la presse sénégalaise, GCO a produit dans la zone d’exploitation plusieurs milliers d’emplois bien rémunérés, ce qui est pour moi appréciable (http://www.xibar.net/A-LA-DECOUVERTE-DE-LA-TROISIEME-PLUS-G…). Cependant, l’Etat ne gagnera « que » 150 milliards sur 25 ans, ce qui, évidemment, reste faible pour une exploitation de cette envergure (3eme plus grande mine de Zircon au monde).

Les opérations, impressionnantes, consistent à aspirer et traiter jusqu’à 7000 tonnes de sable/heure, dont plus de 90 % sont remis dans les dunes après extraction (sans produits chimiques) des métaux lourds. Des programmes de réhabilitation environnementale et de maraîchage sont en cours sur ces « nouvelles » dunes.

Nous vous proposons une vidéo de l’exploitation produite par GCO


Fary Ndao / Contributeur 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here