CRIME CRAPULEUX – Daouda Mané égorge son beau-frère qui battait sa sœur

0
100

Le village d’Afia Mbemba, dans la région de Kolda a bouclé l’année 2017 par un crime crapuleux, survenu le 29 décembre dernier. Au premier plan de ce crime, le sieur Daouda Mané qui a égorgé son beau-frère Fodé Bâ.

Mobile : celui-ci battait son épouse, par ailleurs sœur de Mané. Pour camoufler ce meurtre, Mané a brandi la thèse du suicide. Son crime perpétré, Mané est allé se confier à des proches. Conscients de la lourdeur, sur le plan pénal, des conséquences de ce crime, ceux-ci se sont accordés à mijoter un moyen de défense pour tirer d’affaire Daouda Mané. Morceau choisi : «Ébruiter la thèse du suicide, en déclarant que le défunt Fodé Bâ s’est suicidé après avoir battu sa dame, qu’il croyait morte.» Cette thèse bien pensée est ainsi véhiculée dès ébruitement du crime. Seulement, rompus à ce type d’enquêtes, les pandores vont finir par percer le mystère. L’autopsie fera état d’une plaie de 7 centimètres de large. Daouda Mané est mis aux arrêts par la Gendarmerie qui l’a déféré au Parquet de Kolda, d’où il a été placé sous mandat de dépôt. Ses complices présumés, en cavale, sont activement recherchés pour non dénonciation de crime et complicité de meurtre.

L’OBS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here