Détournement présumé de 11 millions de dollars par Jammeh : Le camp de Barrow pas sur la même longueur d’onde.

0
228

Détournement présumé de 11 millions de dollars par Jammeh : Le camp de Barrow pas sur la même longueur d’onde.

Le départ en exil de Yahya Jammeh après un bras de fer de plus d’un mois avec la communauté internationale a suscité bien des fantasmes. Des partisans de l’actuel président gambien l’accusent d’avoir subtilisé la bagatelle de 11 millions de dollars. « Les caisses de l’Etat sont vides », avait déclaré Mai Ahmed Faty aux journalistes alors qu’il était à Dakar. Connu pour être un proche d’Adama Barrow, il avait poussé le bouchon plus loin en donnant une idée du montant qu’aurait détourné Yahya Jammeh. Mais ses allégations ne semblent pas faire l’unanimité dans le camp présidentiel.

Dans un entretien avec Dakaractu, le porte-parole de la coalition 2016 qui a porté Adama Barrow au pouvoir a adopté une position pour le moins prudente. Halifah Sallah puisqu’il s’agit de lui, a laissé entendre qu’après le départ de Jammeh, une mission de vérification composée du chef de la police et du directeur du travail avait été envoyée dans les sociétés nationales, dont la banque centrale de Gambie. « Il nous a été rapporté que l’économie du pays se porte très bien », a affirmé Sallah pour qui, certaines accusations n’ont pas lieu d’être, surtout venant de l’entourage de Barrow. Vise-t-il Mai Faty aujourd’hui pressenti pour le poste de ministre de l’Intérieur ? Assiste-t-on à une guerre de positionnement entre soutiens d’Adama Barrow ?

Quel que ce soit le cas de figure, ils ne sont pas sur la même longueur d’onde à propos des fonds soi-disant volés par Jammeh dans la foulée de sa fuite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here