Dossier Oumar Watt : Quatre témoins français exfiltrés par…

La France est soupçonnée d’avoir exfiltré quatre témoins, ressortissants de son pays, qui devaient être entendus, en même temps que Mike Teiho déjà inculpé et placé sous mandat de dépôt, dans ce qu’il est convenu d’appeler l’affaire Oumar Watt. En effet, les soldats français, qui étaient avec Teiho la fameuse soir du mois de septembre dernier où le jeune sénégalais évacué en Tunisie pour des soins médicaux fut passé à tabac, auraient quitté le Sénégal, incognito et sans crier gare, depuis un certain temps.  

Selon Les Échos qui ébruite cette information, les soupçons sont corroborés par l’impossibilité du juge d’instruction de boucler ce dossier, car ne parvenant toujours pas à mettre la main sur ces éléments clefs. Pis encore, quand le magistrat a pris l’attache des autorités françaises, c’est pour se voir répondre que les militaires en question, par ailleurs en fin de mission, ne sont simplement pas localisables. Une explication tirée par les cheveux qui a fini de semer le doute chez les proches et avocats de Oumar Watt. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *