Epinglée pour défaut de carnet : Une belle de nuit simule un rendez-vous avec son amant

0
36

Surprise par les policiers en train de racoler  dans l’espoir  éventuellement  de trouver un client   autour d’un bar,G.Diallo a juré la main sur le cœur qu’elle n’est pas une belle de nuit. Les limiers lui demandent son carnet de sanitaire, elle n’a pu accéder à leur demande. C’est ainsi qu’elle fut embarquée sans management.

G.Diallo, belle comme une fée de rêve racolait autour d’un bar à Nord-Foire jus qu’ce qu’elle soit  surprise de voir les limiers des Parcelles Assainies débarquer. Ainsi pour se tirer d’affaire alors que les policiers lui ont  demandé son carnet de sanitaire, G.Diallo qui se défend d’être une belle de nuit n’a eu d’autre recours que de jurer attendre son amant. Mais ses dénégations n’ont pu convaincre les limiers qui ont vite fait de l’embarquer. Devant les enquêteurs, la mise en cause a refusé les charges qui pèsent sur elle, soutenant qu’elle n’exerce pas le plus vieux métier de la terre. Elle déclare par la suite qu’elle est esthéticienne, relate Vox Populi. Mais c’est sans compter avec les limiers qui ont consigné dans leur rapport qu’elle racolait autour du bar où elle a été trouvée. De plus, l’amant dont elle disait attendre ne s’est jamais manifesté pour la défendre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here