Francophonie : Gambie, Irlande, Malte et Louisiane sont acceptés

0
63

L’organisation internationale de la Francophonie a accepté l’entrée l’Irlande, Malte, la Gambie et la Lousiane en tant qu’observateurs.

L’Irlande, Malte, la Gambie et la Louisiane ont été acceptés jeudi en tant qu’observateurs, donc sans droit de vote, de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), a indiqué son porte-parole, peu après le retrait de la candidature de l’Arabie saoudite, très contestée sur les droits de l’Homme.

L’Irlande et Malte comptent respectivement 12 % et 13 % de francophones, selon l’OIF, tandis que la Gambie, petit pays largement anglophone, est entourée de pays francophones. L’état américain de Louisiane, qui porte le nom de l’immense colonie française qui s’étendait des États-Unis au Canada, compte 200 000 francophones, selon un recensement de l’an 2000, sur 4,7 millions d’habitants. Il s’agit majoritairement de « Cajuns » ou « Cadiens », ces descendants des Acadiens, colons français de l’est du Canada qui avaient été chassés par les Anglais en 1755 lors du « Grand Dérangement ».

L’OIF réunit 84 états et gouvernements « ayant le français en partage » mais qui comptent parfois peu de francophones, comme la Moldavie (2 % de francophones), l’Égypte ou la Bulgarie (3 % chacune), selon les derniers chiffres de l’OIF. L’Ukraine ou l’Uruguay ne comptent eux que 0,1 % de locuteurs français chacun mais ils ne sont que pays « observateurs ».
(Letelegramme)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here