Accueil A la Une Khalifa Sall : « Aucun être humain ne peut me liquider...»

Khalifa Sall : « Aucun être humain ne peut me liquider…»

-

Attendu ce mardi devant les enquêteurs de la Division des investigations criminelles (Dic), Khalifa Ababacar Sall affiche la grande sérénité. Le maire de Dakar dit à qui veut l’entendre que seul Dieu peut liquider un être humain.

«Aucun être humain ne peut me liquider. Il n’y a que Dieu qui peut liquider un homme.» Ces propos ont été tenus par Khalifa Ababacar Sall. Le maire de la ville de Dakar était en déplacement ce week-end dans la banlieue pour rencontrer ses partisans. Parlant de sa convocation par les policiers de la Dic suite à une enquête ouverte par le procureur de la République, le responsable socialiste souligne : «Je ne sais pas ce qu’on me reproche. Peut-être qu’on me le dira puisque nous allons répondre à la convocation.» Non sans ajouter : «Je n’ai rien fait de répréhensible.»

Revenant sur le rapport de l’Inspection générale d’Etat (Ige) qui lui vaut une convocation après l’audition de ses collaborateurs, Khalifa Sall explique : «Une caisse d’avance est régie par un fonctionnement particulier. Elle existe à la mairie de Dakar depuis 1920.» Avant de poursuivre : «C’est une facilité offerte au maire pour faire face à certaines dépenses.»

Pour rappel, c’est jeudi dernier que Khalifa Sall a révélé, en conférence de presse, l’enquête ouverte contre lui. «C’est le chef de l’Etat qui nous a déférés devant le procureur», a-t-il laissé entendre. Tout est en effet parti d’un rapport de l’Ige remis au chef de l’Etat sur la gestion des fonds de la caisse d’avance de la mairie de Dakar. Et c’est Macky Sall qui a transmis le dossier au procureur de la République. Déjà, deux proches de Khalifa Sall ont été entendus par la Dic.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Must Read