Le Club de littérature arabe rend hommage à Barkham Diop, Dr Khadim Mbacké Ifan…

0
27

igfm- Eudoxie Yao et Diaba Sora ont été accueillis en grandes pompes par des fan’s et autres «écervelés» à l’aéroport de Diass. L’autre Sénégal vêtu de pudeur s’est dit scandaliser. D’autres comme le Club sénégalais de la littérature arabe a décidé samedi de convoquer les jeunes intéressés par la langue du Prophète Mouhamad (Psl) à un grand récital de poèmes, de textes «puissants» afin de montrer que les valeurs des anciens «soufis» sont toujours là et qu’il ne faudrait pas les fouler au pied.

Fadel Guèye, le Président du Club de la littérature arabe tient à cette occasion à rendre hommage à des personnalités qui ont de toute leur existence défendu la langue arabe. Joint au téléphone par igfm, il explique : «Nous allons rendre hommage à des hommes qui ont contribué à enrichir la culture islamique au Sénégal, parmi eux Ibrahima Mahmoud Diop dit Barkham, Docteur Khadim Mbacké de l’Institut africain d’Afrique noire (Ifan), Cheikh Ameth Moubarack Lô de Louga, Dr Mouhamed Lô fondateur de la Faculté islamique de Pikine, Mouhamed Lamine Athie le premier poète à publier ses écrits dans un livre…

Au moment où certaines consciences sont assoupies, ces manifestations du club arabe veulent réhabiliter les valeurs des grands hommes qui ont fait l’histoire religieuse du Sénégal. Après un premier concert de prestation de textes en arabe organisé à l’Institut islamique de Dakar en soutien aux Royingas de Birmanie en décembre 2017, ensuite en avril 2018 une manifestation «grandiose » qui s’est déroulée à l’Ucad II, cette déclamation de textes arabes va se dérouler samedi à l’Institut islamique.

igfm

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here