MAÎTRESSE D’UN HOMME MARIÉ : LE CNRA PREND UNE MESURETTE CONTRE 2STV

Premier avertissement pour la 2STV. Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) réagit à la plainte de l’Ong Jamra contre le téléfilm « Maîtresse d’un homme marié ».

Dans un communiqué reçu, l’organe dirigé par Babacar Diagne met en demeure la chaine privée 2Stv, diffuseur de la série « Maîtresse d’un Homme marié ». La plainte fait référence à des scènes obscènes diffusées dans l’épisode le 27 mai 2019.

Le Cnra demande à la télévision de « veiller à ce que les propos, comportements et images jugés indécents, obscènes ou injurieux ainsi que les scènes de grande violence ou susceptibles de nuire à la préservation des identités culturelles ne soient plus diffusés », relève le document. Lequel enjoint la télévision « de se conformer scrupuleusement à la note de service signée par la Directrice de la 1STV et transmise au Cnra, enjoignant la responsable des programmes à veiller sur le contenu de la série et à faire procéder à un remontage chaque fois que des séquences susceptibles de heurtées la sensibilité des concitoyens sont notées ».
Le non respect de ces règles expose, donc, la 2STV, à des sanctions, précise la note

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *