Mbour : Seydou Niang égorge sa copine, son père le livre à la Gendarmerie

0
69

Seydou Niang qui avait violé, puis égorgé sa petite–amie, Madeleine Ndong, l’année dernière entre la forêt de Mboulème et Keur Balla Lô, a été rattrapé par son passé. Il s’est livré à la Gendarmerie. Le présumé meurtrier s’était réfugié en Gambie pendant un an où il a eu des déboires avec la Justice de ce pays.

Terrible découverte que celui du corps sans vie d’une jeune fille de 23 ans entre Mboulème et Keur Balla Lô, dans la forêt. La victime avait été violée avant d’être tuée, puis abandonnée sur les lieux. Son meurtrier n’était personne d’autre que son petit-ami Seydou Niang. Après avoir commis son forfait, le meurtrier de Madeleine Ndong alias Mame Diarra s’était retiré à Tambacounda chez des parents où il a passé quelques jours. Ne se sentant pas en sécurité, il s’est vite refugié en Gambie pour échapper à la Justice sénégalaise, convoyant à bord de son véhicule une parente.

Sur le territoire gambien, à la lisière de la forêt de Farafégné, il tente de violer la passagère, mais celle-ci lui échappe en courant et criant toute nue dans les champs. Ella a dû son salut qu’aux paysans qui étaient dans les alentours. Après avoir expliqué sa mésaventure aux paysans, ces derniers vont poursuivre le mis en cause, l’arrêter et le conduire au commissariat de Farafégné. Entre temps, tout le monde croyait qu’il était mené en prison. Avec des investigations menées, les pandores apprennent que Seydou Niang était libre et, par la magie de l’argent, il avait réussi à se payer une liberté. Mais son père a fini par le livrer aux gendarmes. Pour le mobile de son acte odieux, il indique c’est la jalousie qui l’a poussé à tuer sa petite-amie. Il a été déféré au parquet.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here