Plus de 100 millions dans les poches des usurpateurs de la signature de Serigne Bass

0
33

Mamadou Soumaré, accusé d’avoir utilisé la signature et l’entête du porte-parole des mourides, Serigne Bass Abdou Khadre, pour un trafic de visas Schengen, a été placé sous mandat de dépôt.

Le dossier est confié au juge du troisième cabinet, Abdoulaye Hassane Thioune. Dans son réquisitoire introductif, le procureur de la République vise X et demande un mandat d’arrêt international contre Alassane Touré, présenté comme le cerveau de la bande et annoncé en Chine.

Selon Libération, qui donne l’information dans son édition de ce vendredi, l’affaire risque de connaître des développements puisqu’une délégation judiciaire sera bientôt transmise à la Dic.

Le journal, reprenant des aveux prêtés à Soumaré face aux enquêteurs, signale que le système de trafic a été mis en place en 2017 et a profité à quarante candidats à l’immigration. Lesquels, selon toujours Libération, versaient chacun 2,2 millions de francs Cfa avant le départ et s’acquittaient de 500 mille une fois en Europe. Le total fait 108 millions de francs Cfa.

De cette somme Soumaré aurait déclaré avoir reçu de Touré, le cerveau présumé, un montant de 14 millions et un 4X4 de marque Dacia.

L’affaire a éclaté lorsque l’ambassadeur de la France au Sénégal, Christophe Bigot, a signalé à Serigne Basse Abdou Khadre que les bénéficiaires de visa court séjour pour la France, grâce à une lettre de recommandation portant sa signature, ne sont pas rentrés au Sénégal à la date retenue. Le marabout, «visiblement choqué», selon Libération, a porté plainte à la Dic.

Auteur: Seneweb

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here