Tambacounda : La femme d’émigré tombe enceinte et tue le bébé

0
29

Son mari émigré en Europe, Mariama Cissé, la trentaine, entretenait des relations adultérines avec son amant. Une grossesse s’en est suivie, qu’elle a cachée jusqu’à terme le 25 décembre dernier. Ne voulant pas être la risée du village, elle a tué son nouveau-né avant de l’abandonner dans les latrines. Les faits ont eu lieu à Séno, dans la commune de Diankemakhan, à Tambacounda. Son odieux crime a été éventé par les sages-femmes du district sanitaire de Diankemakhan, qui se sont rendues compte que leur patiente, revenue à une consultation sans son bébé, avait récemment accouché. Auditionnée par les pandores de la brigade de Goudiry, elle passe aux aveux. Elle conduit les gendarmes à l’endroit où elle avait abandonné son bébé. Sur place, les pandores découvrent un corps sans vie, en état de putréfaction, enveloppé dans un tissu. La dépouille est acheminée, pour les besoins de l’autopsie, à la morgue de l’hôpital régional de Tambacounda. Déférée au parquet, Mariama Cissé, inculpée pour infanticide, a été placée sous mandat de dépôt.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here