Accueil Société UGB : 1,64 milliard de dette menace la rentrée académique

UGB : 1,64 milliard de dette menace la rentrée académique

-

« J’attirai l’attention du Ministre en charge de l’Enseignement Supérieur sur un éventuel dysfonctionnement des restaurants universitaires à qui le Crous doit, à la date du 10 août 2018, des arriérés de paiement d’un milliard six cent quarante millions trois cent vingt-quatre mille quatre cent quarante-deux (1.640.324.442) FCFA, »  lit-on dans une lettre du 01 octobre, du directeur général du Centre Régional des Œuvres Universitaires de Saint-Louis(CROUS), Pape Ibrahima Faye, au Recteur de l’UGB, avec ampliation au ministre de l’Enseignement Supérieur et au Gouverneur de la Région de Saint-Louis.

Une dette qui paralyse les restaurants universitaires et donc, le démarrage de l’année académique. Car dans le but « d’anticiper à d’éventuelles perturbations (SIC)», suggère le DG du Crous, « un délai supplémentaire d’un mois paraît raisonnable pour la programmation de l’ouverture du campus social. »

La Coordination des Etudiants de Saint-Louis (CESL) avait adressé un communiqué aux étudiants, le 29 septembre, leur demandant de ne pas regagner le campus, «en raison de l’indisponibilité des restaurants universitaires.» Une information confirmée par un autre communiqué du 2 octobre, du DG du Crous aux étudiants.

Cependant, depuis ce lundi 1er octobre, des caravanes d’étudiants ont rallié le campus. Et les quelques étudiants non informés sont actuellement logés au village G, seul village de Sanar ouvert pour les circonstances.

Monia Inakanyambo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Must Read

Supposé kidnapping de Coumba Kane : Les nouveaux détails de l’enquête...

0
Le supposé kidnapping de la dame Coumba Kane, âgée de 36 ans, est toujours d’actualité. Face aux enquêteurs, elle aurait affirmé qu’elle...