Vidéo d’inondations en Tunisie :”Je n’ai jamais vu une telle catastrophe de ma vie”

0
39

La journée du samedi 22 septembre sera marquée au fer rouge dans la mémoire des habitants de la région du Cap Bon en Tunisie. Des pluies diluviennes ont plongé toute la région sous l’eau, et les inondations ont fait six victimes, en plus des pertes matérielles. Une vidéo particulièrement impressionnante a été filmée par un jeune homme depuis un café qui donnait sur la rue. Témoignage.

La quantité de pluie qui s’est abattue en une journée sur la région du Cap Bon, dans le nord-est de la Tunisie, était l’équivalent de six mois de précipitations. Les images du déluge ont déferlé sur les réseaux sociaux. Parmi lesquelles cette vidéo filmée par Mohamed Kahlil dans la ville de Korbous, célèbre station thermale à une soixantaine de kilomètres de Tunis, connue pour ses sources et ses dénivelés.

J’étais à Korbous pour le week-end, chez des membres de ma famille, mais je vis dans la ville voisine de Soliman. La pluie a commencé à tomber aux alentours de 8h du matin, puis les précipitations ont commencé à s’intensifier. Je me trouvais dans le café d’un proche, à qui je donnais un coup de main pour servir les clients. On a d’abord remarqué que l’eau commençait à faire bouger les voitures de quelques centimètres, et celles qui étaient parquées en ligne, dans la rue qui était en pente se sont collées les unes aux autres par la force du courant. On s’est dit que ce n’était pas si grave, tant qu’elles étaient ainsi calées. Mais ce n’était qu’un début.

Les trombes d’eau ont entraîné une voiture qui a fini sa course au niveau de la barrière qui, en temps normal, empêche les voitures d’avoir accès à la corniche. Or, jusque-là, le niveau de l’eau, bien qu’important, n’était pas trop monté car les eaux de pluie finissaient leur course dans la mer. Mais la voiture entraînée par le courant obstruait désormais le passage et le niveau de l’eau a commencé à monter de plus en plus.

Autre vidéo filmée par Mohamed Kahlil et postée le lendemain. À “0’15”, il est dit :”Regardez la voiture, elle va bientôt être entraînée !” Puis, une vingtaine de secondes plus tard, l’homme qu’on voit sur les images crie : “Écartez-vous ! Venez vous abriter !”

Je n’en revenais pas, je n’avais jamais vu une telle catastrophe de ma vie ! Les voitures étaient emportées comme des jouets ! Nous étions à l’abri dans ce café, car le trottoir était surélevé, mais l’eau a fini par monter jusqu’à 1,50 m et arrivait presque à la fenêtre. J’ai vu l’eau briser la vitrine d’un autre café et provoquer des dégâts dans les commerces alentour.

Heureusement, il y avait déjà peu de personnes dans la rue, à part un couple et un homme âgé qui avaient failli être emportés par le courant, plus bas dans la rue, mais qui ont été sauvés, grâce à la mobilisation des habitants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here